Information

Italian Wines DOCG: Discipline pour la production de vin Roero DOCG

Italian Wines DOCG: Discipline pour la production de vin Roero DOCG

Spécifications de production - Roero DOCG

D. M. du 7 décembre 2004. JO n. 301 du 24-12-2004

Spécification de production de l'appellation d'origine contrôlée et garantie
Roero

Article 1
Dénomination et vins
1. La dénomination d'origine contrôlée et garantie "Roero" est réservée aux vins qui remplissent les conditions et exigences établies par ce cahier des charges de production, pour les types, spécifications complémentaires ou mentions suivants:
- Vin rouge:
Roero;
Roero Riserva;
Vin blanc:
Roero Arneis;
Vin mousseux Roero Arneis.

Article 2
Base ampélographique
1. La dénomination "Roero" sans autre spécification est réservée aux vins rouges issus de raisins de vignobles
ayant la composition ampélographique suivante au sein de l'entreprise: cépage Nebbiolo de 95 à 98%; Arneis de 2 à 5%; en outre, les raisins issus de vignes à baies rouges non aromatiques aptes à la culture dans la région du Piémont peuvent être réunis ou séparés, jusqu'à un maximum de 3%.
Le nom "Roero" Arneis est réservé au vin blanc issu de raisins issus de vignobles composés exclusivement du cépage Arneis.

Article 3
Zone de production de raisin
1. L'aire de production du raisin comprend tous les territoires du "Roero" les plus aptes à garantir les caractéristiques des vins visés dans le présent cahier des charges.
Cette zone, dans la province de Cuneo, comprend tout le territoire administratif de la municipalité de: Canale, Corneliano dAlba, Piobesi dAlba, Vezza dAlba et en partie celui des municipalités de: Baldissero dAlba, Castagnito, Castellinaldo, Govone, Guarene, Magliano Alfieri, Monta, Montaldo Roero, Monteu Roero, Monticello dAlba, Pocapaglia, Priocca, S. Vittoria dAlba, S. Stefano Roero, Sommariva Perno.
Cette zone est ainsi délimitée: à partir de l'intersection des frontières entre les provinces d'Asti et Cuneo et entre la commune de Priocca et Canale, la délimitation suit la frontière provinciale entre Cuneo et Asti au nord jusqu'à la jonction du hameau Gianoglio (altitude 350) en territoire de Monta dAlba. Il entre ensuite sur la route provinciale pour le casc. Sterlotti et là-dessus pour fraz. S. Vito qui suit jusqu'à la greffe avec la route nationale Colle di Cadibona (route nationale n. 29).
La délimitation coïncide avec ladite route nationale jusqu'au pont sur le Rio Rollandi, puis, suivant le courant, elle atteint la confluence du Rio Rollandi avec le Rio Prasanino. Il remonte le Rio Prasanino, atteint 303 puis 310; il suit la route provinciale vers Madonna delle Grazie touchant l'altitude 315, 316 et 335 casc. Perona, Cade; puis il court vers le nord le long de la chaussée du Rio Campetto qui suit jusqu'à l'intersection avec la vallée provinciale San Lorenzo-Santo Stefano Roero à une altitude de 313.
Montez la route de Santo Stefano Roero jusqu'à ce que vous rencontriez la route pour casc. Beggioni qui suit en passant par casc. Molli (altitude 376) jusqu'au Rio Prella. Il descend ledit ruisseau pour atteindre puis remonter la piste de charrette qui traverse la casc. Furinetti et Audano (381 mètres) jusqu'à 336 mètres. Après avoir passé la route provinciale du Roero, continuer la vallée de Serramiana jusqu'à 360 mètres. Prendre la route vers la vallée de Canemorto (362 mètres), qui suit jusqu'à Baldissero (410 mètres).
La ligne de démarcation à l'ouest de Baldissero touche les niveaux 402 et 394 et, en suivant la crête, atteint la frontière municipale entre Baldissero et Sommariva Perno à 417 mètres qui suit jusqu'à 402 mètres.
À partir de 402 mètres, traversez Villa di Sommariva, le long de la Bocche dei Garbine et de la Bocche della Merla pour atteindre 429 mètres, à la frontière municipale entre Pocapaglia et Sommariva Perno. Traversez ladite frontière et en ligne droite, elle touche les élévations 422 et 408, puis atteint la Bocche della Ghia atteint S. Sebastiano (391 altitude). De là, il continue le long de la route municipale de Pocapaglia, puis tourne à gauche et, en descendant à travers le Rio della Meinina, rencontre et
le long du Rio della Gera jusqu'à la voie ferrée Alba-Bra; continue vers l'est pour le chemin de fer susmentionné jusqu'à la frontière entre les municipalités de Monticello d'Alba et d'Alba, près de Piana Biglini.
À partir de ce point, la frontière s'étend vers le nord le long des limites municipales entre Monticello dAlba et Alba, Corneliano dAlba et Alba, Piobesi dAlba et Alba, Piobesi dAlba et Guarene, Corneliano dAlba et Guarene jusqu'à ce qu'elle rencontre la route provinciale Piobesi dAlba-Guarene.
De ce point la délimitation monte appelée provinciale "atteignant le labyrinthe de Guarene, traverse le concentrique et entre dans la route municipale de S. Stefano en passant pour l'altitude 288, puis elle suit la route locale Maso et la route locale de Morrone pour Ca del Rio (altitude 165 ) jusqu'à ce que vous atteigniez la route provinciale pour Castagnito; elle descend la route provinciale jusqu'à rejoindre la route municipale S. Carlo della Serra; en passant par l'altitude 214, emprunter la route municipale S. Pietro jusqu'au hameau du hameau. Moisa.
De ce point la délimitation suit la route municipale de la Moisa à l'ouest pour rejoindre la route municipale de S. Maria jusqu'au voisinage de l'église de S. Maria à une altitude de 196. De ce point la délimitation suit la route municipale du cimetière, elle entre dans la route La commune de Leschea passant par les altitudes 200 et 193 pour atteindre l'altitude 244 et rencontrant la route provinciale Castellinaldo-Priocca-Magliano qu'elle parcourt en passant par l'altitude 269 au voisinage de casc. Michele; il suit cette route jusqu'à ce qu'il rencontre le provincial Magliano Alfieri-Priocca; de ce point, suivre la route provinciale de Priocca au nord-est, en passant par le hameau. Bernardo fraz. Vittore jusqu'à 213 mètres où il rencontre la route provinciale n. 2 (ex 231): puis elle longe la route provinciale susmentionnée n. 2 jusqu'au carrefour avec la route provinciale Priocca-Govone qui traverse le hameau. Pietro et hameau via Piana jusqu'au cimetière de Govone. De là, vous entrez dans le nord-ouest sur une courte distance sur la route municipale de Craviano près de l'altitude 253 pour entrer dans la route municipale pour Bricco Genepreto en passant près de S. Rocco-casc. Monte Bertolo pour atteindre la frontière Cuneo-Asti. Il court à l'ouest de la frontière provinciale jusqu'à son intersection avec les limites municipales de Priocca et Canale.

Article 4
Normes de viticulture 1.
Les conditions environnementales et culturales des vignobles destinés à la production de vins d'appellation d'origine contrôlée et garantie "Roero" doivent être traditionnelles de la région et, en tout état de cause, propres à conférer aux raisins et vins dérivés les caractéristiques de qualité spécifiques.
2. En particulier, les conditions de culture des vignobles doivent répondre aux exigences fixées aux points suivants:
les sols: argileux, calcaires, sableux et leurs combinaisons possibles;
situation: vallonnée, le fond de la vallée, plate, humide et pas suffisamment ensoleillée;
altitude: pas plus de 400 mètres au-dessus du niveau de la mer;
exposition: apte à assurer une maturation convenable des raisins, mais à l'exclusion du côté nord pour le vin rouge avec Docg «Roero»;
densité de plantation: celles généralement utilisées en fonction des caractéristiques particulières des raisins et des vins. Les vignobles nouvellement inscrits ou replantés doivent être composés d'un nombre de vignes par hectare, calculé sur la sixième plantation, d'au moins 3 500;
systèmes de formation et systèmes d'élagage: traditionnels
(système d'entraînement: l'espalier; système d'élagage: le traditionnel Guyot);
pratiques de forçage: toutes les pratiques de forçage sont interdites.
3. Les rendements maximaux en raisins par hectare de vignobles en culture spécialisée pour la production de vins DOCG "Roero" et le titre alcoométrique volumique naturel minimal des raisins relatifs destinés à la vinification doivent être respectivement les suivants:
Roero; rendement raisin / hectare: 8 tonnes; titre alcoométrique volumique minimal naturel: 12,00%;
Roero Arneis: rendement raisin / hectare: 10 tonnes; titre alcoométrique volumique naturel minimum: 10,50%.
La quantité maximale de raisins autorisée pour la production de vins de dénomination d'origine contrôlée et garantie "Roero" et le titre alcoométrique volumique naturel minimal relatif des raisins relatifs avec mention supplémentaire "vigne" suivie du toponyme relatif doivent être:
Roero; rendement en raisins / hectare: 7,2 tonnes; titre alcoométrique volumique naturel minimum: 12,50%;
Roero Arneis; rendement raisin / hectare: 9 tonnes; titre alcoométrique volumique naturel minimum: 11,00%.
La dénomination d'origine contrôlée et garantie "Roero" et "Roero" Arneis peut être accompagnée de la mention "vignoble" à condition que ce vignoble ait un âge de plantation d'au moins 7 ans. Si le nombre de vignobles est inférieur, la production de raisins par hectare est égale et égale:
en troisième année:
Roero; rendement en raisins / hectare: 4,3 tonnes; titre alcoométrique volumique naturel minimum: 12,50%;
Roero Arneis; rendement raisin / hectare: 5,4 tonnes; titre alcoométrique volumique naturel minimum: 11,00%.
en quatrième année:
Roero; rendement raisin / hectare: 5 tonnes; titre alcoométrique volumique minimal naturel: 12,50%;
Roero Arneis; rendement raisin / hectare: 6,3 tonnes; titre alcoométrique volumique naturel minimal: 11,00%.
en cinquième année:
Roero; rendement en raisins / hectare: 5,8 tonnes; titre alcoométrique volumique minimal naturel: 12,50%;
Roero Arneis; Rendement raisin / hectare: 7,2 tonnes; titre alcoométrique volumique naturel minimal: 11,00%.
en sixième année:
Roero; rendement raisin / hectare: 6,5 tonnes; titre alcoométrique volumique minimal naturel: 12,50%;
Roero Arneis; rendement raisin / hectare: 8 tonnes; titre alcoométrique volumique naturel minimal: 11,00%.
Les années favorables, les quantités de raisins obtenues et destinées à la production de vins d'appellation d'origine contrôlée et garantie «Roero» doivent être déclarées dans les limites indiquées ci-dessus à condition que la production globale ne dépasse pas 20% des limites, sans préjudice de la limites de rendement en raisin / vin pour les quantités en question.
4. En cas d'année défavorable qui le rend nécessaire, la région du Piémont fixe un rendement inférieur à celui prévu dans le présent cahier des charges, également différencié au sein de la zone de production visée à l'art. 3
5. Les conducteurs intéressés qui espèrent obtenir des rendements supérieurs à ceux indiqués par la région du Piémont, mais pas supérieurs à ceux fixés par le point 3 précédent, doivent dans les plus brefs délais, et en tout cas au moins 5 jours avant la date de début de leur récolte, se déclarer, par lettre recommandée les organismes chargés du contrôle, compétents pour le territoire, la date de début des opérations, l'estimation du rendement le plus élevé, pour permettre les évaluations appropriées par les mêmes.
6. Dans le cadre du rendement maximal fixé dans cet article, la région du Piémont sur proposition du Consortium de protection ou du Conseil interprofessionnel peut fixer des limites maximales de raisin à l'hectare inférieures à celles prévues dans le présent cahier des charges en fonction de la nécessité de parvenir à un meilleur équilibre marché. Dans ce cas, les dispositions du paragraphe 5 ne s'appliquent pas.

Article 5
Règles de vinification
1. La vinification et l'élevage obligatoire éventuel des vins «Roero» doivent être réalisés dans les communes dont le territoire et en tout ou partie compris dans l'aire de production délimitée dans l'art antérieur. 3.
Cependant, compte tenu des situations de production traditionnelles et il est permis que ces opérations soient également effectuées dans les communes d'Alba, Bra, Barbaresco, Barolo, Castiglione Falletto, Cherasco, Diano d'Alba, Grinzane Cavour, La Morra, Monchiero, Monforte d'Alba, Montelupo Albese, Neive, Novello, Roddi, Roddino, Serralunga dAlba, Sinio, Treiso, Verduno dans la province de Cuneo.
2. Et à la faculté du Ministère des politiques agricoles et forestières, à la demande des entreprises concernées, d'autoriser, aux fins de l'utilisation de la dénomination d'origine contrôlée et
garanti "Roero" que les raisins produits dans la zone de production visée à l'art. 3, peuvent être vinifiés dans des établissements situés sur les territoires des provinces de Coni, d'Asti et d'Alexandrie à condition que lesdites sociétés:
1) présenter une demande motivée et accompagnée de l'avis des organismes compétents;
2) démontrer le caractère traditionnel de ces opérations, sous réserve de certification par les organismes compétents.
3. Le rendement maximal des raisins dans le vin fini ne doit pas dépasser:
Roero: rendement raisin / vin: 70%, production maximale de vin: 56 hl par hectare;
Roero Arneis: rendement raisin / vin: 70%, production maximale de vin: 70 hl par hectare;
Pour l'utilisation du terme «vignoble», sans préjudice du pourcentage maximal de rendement en raisins et en vin visé au paragraphe ci-dessus, la production maximale de vin l / ha pouvant être obtenue et déterminée sur la base des rendements en raisins kg / ha visés à l'art. 4 point 3.
Si pour les vins «Roero» et «Roero» Arneis ce rendement dépasse le pourcentage indiqué ci-dessus, mais pas plus de 75%, le surplus n'a pas droit à la dénomination d'origine contrôlée et garantie; au-delà de ces pourcentages, le droit à l'appellation d'origine contrôlée et garantie pour l'ensemble du produit devient caduc.
4. En vinification et en élevage, les critères techniques les plus rationnels doivent être respectés et les pratiques œnologiques propres à conférer au vin les meilleures caractéristiques de qualité, y compris l'enrichissement, selon les méthodes et limites reconnues par la législation en vigueur.
5. Les vins suivants doivent subir une période de vieillissement:
Roero: 20 mois de vieillissement, dont 6 en bois, à partir du 1er novembre de l'année des vendanges;
Roero Riserva: 32 mois de vieillissement, dont 6 en bois, à partir du 1er novembre de l'année des vendanges.
Pour les vins suivants, la mise à la consommation n'est autorisée qu'à compter de la date pour chacun d'eux indiquée ci-dessous:
Roero: 1er juillet de la deuxième année suivant les vendanges
Roero Riserva: 1er juillet de la troisième année suivant les vendanges
6. Par souci d'amélioration, l'ajout, jusqu'à un maximum de 15%, de vin rouge "Roero" plus jeune à du vin rouge "Roero" plus ancien ou vice versa est autorisé, même si la période de vieillissement obligatoire n'est pas encore terminée.
À des fins d'amélioration, l'ajout, jusqu'à un maximum de 15%, du plus jeune vin blanc «Roero» Arneis au plus vieux vin blanc «Roero» Arneis ou vice versa est autorisé.
7. L'appellation d'origine contrôlée et garantie "Roero" Arneis peut être utilisée pour désigner les vins mousseux obtenus avec des moûts et du vin qui remplissent les conditions fixées dans le présent cahier des charges, conformément aux normes législatives en vigueur pour l'élaboration des vins effervescents.
La production de vin mousseux du vin «Roero» Arneis doit avoir lieu dans la zone viticole prévue par l'art. 5 de cette spécification de production.

Article 6
Caractéristiques des consommateurs
1. Les vins de réserve d'appellation d'origine contrôlée et garantie «Roero» ou «Roero», lorsqu'ils sont mis à la consommation, doivent répondre aux caractéristiques suivantes:
couleur: rouge rubis ou grenat;
odeur: fruitée, caractéristique et avec d'éventuelles notes boisées;
saveur: sec, corsé, harmonieux et éventuellement tannique;
titre alcoométrique volumique naturel minimum: 12,50% vol;
«Roero» avec mention «vignoble»:
12,50% vol;
acidité totale minimale: 4,5 g / l dans l'acide tartrique;
extrait non réducteur minimum: 22 g / l.
2. Lorsque le vin d'appellation d'origine contrôlée et garantie Rone Arneis est mis à la consommation, il doit répondre aux caractéristiques suivantes:
couleur: paille;
Odeur: délicate, fraîche et avec d'éventuelles notes boisées;
saveur: élégante, harmonieuse et peut-être tannique;
titre alcoométrique volumique minimal naturel: 11,00%; "Roero"
Arneis avec mention «vignoble»: 11,00% vol;
acidité totale minimale: 4,5 g / l dans l'acide tartrique;
extrait non réducteur minimum: 15 g / l.
3. Le vin d'appellation d'origine contrôlée et garantie "Roero" Arneis spumante, lorsqu'il est mis à la consommation, doit répondre aux caractéristiques suivantes:
mousse: fine et persistante;
couleur: jaune paille plus ou moins intense;
odeur: délicate, fruitée, fraîche, avec des nuances possibles qui rappellent la levure, la croûte de pain et la vanille;
saveur: élégante et harmonieuse;
titre alcoométrique volumique total minimal: 11,50% vol;
acidité totale minimale: 5 g / l dans l'acide tartrique;
extrait non réducteur minimum: 15 g / l.
4. Et à la faculté du Ministère des Politiques Agricoles - Comité National pour la Protection et la Mise en Valeur des Appellations d'Origine et des Indications Géographiques Typiques, modifier par décret les limites minimales indiquées ci-dessus pour l'acidité totale et l'extrait non réducteur.

Article 7
Désignation et présentation de l'étiquetage
1. Dans l'appellation et la présentation des vins à appellation d'origine contrôlée et garantie "Roero", l'ajout de toute qualification autre que celles prévues dans le présent cahier des charges est interdit, y compris les adjectifs extra, fin, naturel, choisi, sélectionné, sélectionné, ancien et similaire.
2. Dans la dénomination et la présentation des vins à dénomination d'origine contrôlée et garantie "Roero" et "Roero" Arneis, l'utilisation d'indications faisant référence à des noms ou à des dénominations sociales ou à des marques privées est autorisée, à condition qu'elles n'aient pas de sens élogieux et ne soient pas trompeuses le consommateur.
3. Dans l'appellation des vins «Roero» et «Roero» Arneis, la dénomination d'origine contrôlée et garantie peut être accompagnée de la mention «vignoble» prévue: les raisins proviennent entièrement du même vignoble; cette mention est inscrite dans la «Liste positive» établie par l'organisme qui détient le registre des vignobles de la dénomination; ceux qui, dans l'appellation et la présentation des vins «Roero», entendent accompagner l'appellation d'origine avec la mention «vignoble» ont procédé à la vinification des raisins et à la mise en bouteille du vin; la vinification des raisins et l'élevage du vin ont été effectués dans des conteneurs séparés et la mention "vignoble" suivie du toponyme a été signalée dans la dénonciation des raisins, dans les registres et dans les documents d'accompagnement;
le terme «vignoble» suivi de son toponyme est donné en caractères d'une taille égale ou inférieure à 50%, à la police utilisée pour l'appellation d'origine.
4. Dans la désignation et la présentation des vins "Roero", l'indication de l'année de production des raisins est obligatoire.

Article 8.
emballage
1. Les bouteilles dans lesquelles les vins DOCG «Roero» sont conditionnés pour la vente doivent être de forme traditionnelle, d'une contenance autorisée par la législation en vigueur, également de type Magnum 1,5 litre, Melchidezec 30 litres avec bouchon classique et bouteille de 0,187 litres.
2. L'emballage dans des bouteilles susceptibles d'induire le consommateur en erreur ou de porter atteinte au prestige du vin est interdit.


Vidéo: Winecast: Italian Wine Quality Classification (Octobre 2021).